UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

L’abandon de l’élaboration de la nouvelle Constitution réclamé par la CMAS et ses alliés

C’est par une déclaration, rendue public hier, que la CMAS de l’imam Mahmoud Dicko demande au président de la Transition de  » renoncer à son projet d’élaboration d’une nouvelle Constitution « . Une décision, prise à l’issue d’une journée d’échange tenue en novembre dernier, qui engage également ses alliés dont Kel Ançar, l’association  » Nous pouvons « , le club de soutien international à l’imam Dicko.

 » Nous estimons qu’aucune disposition du droit positif ne donne compétence au président de la Transition pour prendre l’initiative de l’élaboration d’une nouvelle Constitution et de faire aboutir par voie de référendum « , affirme cette plateforme, qui fut l’un des membres fondateurs du M5-RFP. Cette organisation annonce également sa décision  » de ne pas participer à la rencontre  » du Cadre de concertation nationale, prévue le jeudi prochain pour discuter des pistes d’une meilleure organisation du référendum du 19 mars 2023.

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.