UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour une année 2023 apaisée au Mali: Le marabout Drissa Traoré dit  » Yasin Karamoko  » met en garde les autorités

Le marabout Drissa Traoré appelé  » Yasin Karamoko  » a animé, samedi, une conférence de presse à son domicile, à Magnambougou- cité Dianeguela en Commune VI. C’était pour livrer sa vision pour l’année 2023 aux hommes de médias. L’occasion d’inviter les autorités d’être plus à l’écoute de la population pour une meilleure  » année « .

Dans sa traditionnelle rencontre avec la presse, le marabout non voyant plus connu sous le nom de   » Yasin Karamoko  » a souhaité une bonne heureuse année à tous les Maliens. Ainsi, il a expliqué que l’année 2022 s’est bien déroulée grâce à la bravoure de la population, malgré les sanctions infligées aux maliens par la CEDEAO. Ainsi, il a mis en garde les autorités de la Transition. Cela, à travers l’organisation des élections crédibles. Poursuivant que l’année 2023 se déroulera sous de bons auspices si les autorités de la Transition restent à l’écoute de la population.  » Je n’ai pas de sacrifice pour l’année « , a-t-il déclaré. Avant d’inviter les Maliens à faire des prières pour le pays.

Le problème de l’abandon de la laïcité au Mali est un faux débat

Interrogé sur la question lancinante de l’abandon de la laïcité dans l’avant-projet de la nouvelle constitution au Mali, le marabout non voyant depuis l’enfance a souligné que le Mali a toujours été un pays laïc où il y a une énorme cohabitation entre les différentes confessions religieuses. Avant d’estimer que le pays a d’autres problèmes à résoudre.  » Je demande à tous les religieux du Mali de se donner la main pour la prospérité et le développement du pays « , a-t-il souhaité. Avant de conclure qu’il organisera le Maouloud en février prochain.                      

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.